La collection de bijoux « Gaïa » s’épanouit

La collection de bijoux « Gaïa » s’épanouit

Bonjour à tous !

Habituellement, je présente les nouveautés de la boutique sur la page Facebook, en vous glissant parfois un petit mot sur ce que représente tel bijou, pourquoi j’ai choisi de représenter tel symbole sur un coffret, ce qui m’a inspirée pour telle décoration, etc. Mais un certain nombre d’entre vous n’utilise tout simplement pas cette plateforme, d’autres ont vu la page disparaître de leurs favoris sans aucune notification du jour au lendemain sous prétexte qu’ils ne faisaient que regarder, et le manque de visibilité des publications non sponsorisées me donne de mon côté des envies de changer d’air – et d’espace !

Ça tombe bien, le blog est là pour ça ! C’est chez moi et je peux y faire ce que je veux :p

En plus de la newsletter mensuelle (si vous n’êtes pas encore inscrit-e, c’est le moment, celle de Mars arrive bientôt !), j’aimerais donc vous proposer un nouveau rendez-vous par ici chaque week-end, pour vous faire découvrir les nouvelles créations mises en ligne. Vous raconter au passage l’ambiance de l’Atelier, ce qui s’y prépare et comment la magie opère… Servez-vous un thé, un café ou un smoothie, et installez-vous confortablement. Voici un petit récap’ de la semaine en images, histoire de la finir avec le sourire 🙂

Parure "Rosée" - Pendentif en bois et boucles d'oreille

Et pour cette première, le focus sera mis sur la collection de bijoux « Gaïa », qui s’est agrandie récemment avec l’ajout de deux nouvelles parures. Que vous soyez plutôt Eau calme et limpide, ou contraire Feu ardent et passionné, vous devriez trouver votre bonheur avec l’une de celles-là !

D’un côté, le pendentif « Rosée » met à l’honneur la fleur de bourrache au cœur d’une goutte faite d’entrelacs aux teintes bleutées, tandis que pour « Éclosion », c’est un bouton de rose blanche qui trouve sa place au sein d’un cœur celtique rouge vif. Bien sûr, on n’oublie pas les boucles d’oreille, pour lesquelles j’ai choisi de travailler avec plusieurs pierres fines : la douce amazonite et le vibrant lapis lazuli pour la première paire, le cristal de roche et l’agate du Botswana pour l’autre, dans un ensemble asymétrique que j’aime beaucoup beaucoup !

Parure "Éclosion" - Pendentif en bois et boucles d'oreille

Si vous faites attention à la forme de ces deux pendentifs, vous devinerez aisément pourquoi j’y ai tracé ces motifs-là. Ils étaient déjà présents, inscrits dans ces tranches de bois, attendant juste d’être observés, devinés, dévoilés. Une goutte, puis un cœur… et mon graveur pour les faire apparaître, trait après trait, avant de leur donner une couleur du bout de mes pinceaux.

Et c’est justement là le cœur de cette collection de bijoux, qui ne demande qu’à grandir encore davantage dans les semaines et mois à venir. J’ai d’ailleurs tout plein de pièces de bois qui reposent tranquillement dans mon Atelier, attendant que je m’occupe d’elles. Une collection nommée « Gaïa » en l’honneur de la Terre – une évidence.

Puiser dans les merveilles que celle-ci a à nous offrir, dans le respect et l’humilité. Réaliser des bijoux simples, naturels, primitifs, sur la base de tranches de bois soigneusement sélectionnées pour leur forme, leur esthétique, pour ces particularités qui les rendent uniques, parfois même pour les bizarreries qui font leur caractère. Les petits défauts qui n’en sont pas vraiment, les nœuds, les tâches, les craquelures… Pour les sublimer, toujours, parce qu’ils sont les marqueurs de leur passé et de leurs histoires.

Ecouter leurs murmures puis révéler leur essence au travers d’un dessin, pour créer des bijoux au plus proche de la Nature, avec des matériaux bruts, éveillant les sens. Senteurs de sous-bois, de sève et de résine, textures douces ou granuleuses, se révélant lorsqu’effleurées du doigt, formes prenant vie autour de votre cou ou contre votre poignet…

Gaïa ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :